Tout comme le superordinateur Deeper Blue, lui aussi conçu par IBM, et qui, dans les années 90, s’est illustré en battant aux échecs le champion Garry Kasparov, le programme d’intelligence artificielle Watson a également commencé sa carrière sous les feux de la rampe. Ainsi, en 2011, il a pu faire la démonstration de ses immenses capacités en participant au célèbre jeu de culture générale Jeopardy, face à de « vrais » candidats extrêmement brillants.

Après cette large médiatisation, encore couronnée par une victoire de la machine sur l’homme, IBM s’est attelé à prouver que sa nouvelle technologie cognitive pouvait avoir une utilité réelle et sérieuse dans de nombreux domaines d’activité, notamment associée à des outils de collaboration.

C’est ainsi qu’IBM Watson Workspace a été officiellement présenté lors de l’évènement IBM Connect 2017. Cette solution fait aujourd’hui partie des outils de collaboration étendue parmi les plus aboutis et puissants du marché.

Qu’est-ce qu’IBM Watson Workspace ?

IBM Watson Workspace est une application de messagerie instantanée très conviviale et simple à utiliser. Elle permet de créer des espaces d’échange, ou de rejoindre des espaces déjà créés, en tant qu’invité.

Ces emplacements, qui ne sont pas limités, peuvent être dédiés à un projet, à une équipe, à un client, ou tout simplement être des lieux de partage d’idées sur des sujets définis. Les membres inscrits, quel que soit leur nombre, y ont accès à tout moment, où qu’ils soient. Ils peuvent y converser de manière continue, tous ensemble ou en privé, selon les besoins, et s’y échanger différents types de contenus (textes, images, documents audio, vidéos), le tout sans jamais perdre le fil de la discussion.

D’un point de vue plus technique, IBM Watson Workspace est une brique technologique qui s’intègre facilement dans un Système d’Information (SI). Elle s’utilise directement à partir d’un navigateur web, mais s’installe aussi sur n’importe quel PC, Mac ou appareil mobile. Elle ne dépend d’aucune technologie particulière, est complètement ouverte, et peut être connectée, via des API, à d’autres solutions du marché contenant des données numérisées susceptibles de l’enrichir (messagerie, serveur de fichiers, réseaux sociaux comme IBM Connections, CRM tels que ceux de Salesforce ou SAP, etc.). Ces produits peuvent indifféremment être hébergés en local ou dans le Cloud.

Une nouvelle expérience de collaboration, grâce à la technologie cognitive IBM Watson

A la base, IBM Watson Workspace propose des espaces de collaboration simple (tchat, audio-vidéo, échanges de fichiers, etc.), semblables à ceux des autres plateformes conversationnelles telles que Slack.

Toutefois, contrairement aux solutions concurrentes, Watson Workspace possède un atout unique : elle intègre la technologie cognitive IBM Watson que l’on retrouve dans la fonction « Moments », laquelle propose aux utilisateurs de vivre une réelle expérience de collaboration augmentée.

Ainsi, en plus d’être sauvegardés et consultables à l’infini, les conversations, courriers électroniques fichiers, documents audio/vidéo et autres liens partagés, aussi anciens soient-ils, peuvent être synthétisés, puis analysés finement par le système, lequel est apte à « comprendre » les discussions en langage naturel.

Avec sa fonction Moments, Watson Workspace est capable de retrouver une information précise noyée parmi une multitude d’autres, de dresser un historique de toutes les conversations, d’en extraire les points les plus essentiels, et de produire des résumés récapitulant ce qu’il est primordial de retenir, pour mieux cibler les actions à mener et les tâches à accomplir en priorité. Les utilisateurs n’ont ainsi plus à craindre d’être submergés par un trop plein d’informations à traiter en urgence, notamment à la suite d’une absence plus ou moins longue. Grâce à Watson Workspace, ils n’ont plus la hantise du retour, avec l’inévitable messagerie saturée et sa cohorte d’emails en attente, qu’il faut parcourir rapidement, faute de temps, au risque malheureusement de passer à côté de quelque chose d’important. Le système va agir comme un filtre ultra intelligent.

IBM Watson Workspace et ses applications optionnelles pour augmenter ses capacités

Si la fonction « Moments » est fournie d’office, contribuant déjà à rendre la collaboration plus efficace, Watson Workspace permet d’aller encore plus loin, grâce à un large catalogue d’API (Application Programming Interface), disponibles dans le Cloud IBM (Bluemix), et qui vont assurer la connexion avec des applications tierces (messagerie, réseaux sociaux, CRM, etc.).

Ces services additionnels, une fois ajoutés à la brique initiale, vont venir enrichir les espaces pour en faire des « espaces métiers », allant du plus simple au plus complexe (traduction, news, suivi d’incidents, support avancé, aide à la prise de décision rapide, etc.). Ainsi, comme Watson Workspace est capable de détecter la nature d’une question, il va pouvoir éventuellement suggérer des pistes pour y répondre, en se servant des API qui lui sont associées, et qui le connectent à des services où l’information est susceptible de se trouver.

Avec Watson Workspace enrichi de ses fonctionnalités complémentaires (API), chaque secteur d’activité (marketing, finance, vente, ressources humaines, assurances, production, etc.) peut créer des espaces d’échange ou de travail virtuel entièrement personnalisés, et adaptés à ses propres besoins métier.

Que peut apporter IBM Watson Workspace aux entreprises ?

Gagner du temps, optimiser le travail de ses collaborateurs, les rendre plus performants, que ce soit de manière individuelle ou collective, leur permettre d’échanger facilement, les amener à se focaliser sur l’essentiel et à ne pas se disperser inutilement, pour faciliter l’action et la prise de décisions rapides… Toutes les entreprises aspirent à un tel scénario, car les attentes de leurs clients ont évolué, les forçant à complètement revoir leur manière de travailler. Désormais, il faut être efficace et extrêmement réactif.

IBM Watson Workspace a été conçu pour répondre à ces nouveaux besoins organisationnels et fonctionnels. L’application présente ainsi toutes les qualités d’un assistant personnel virtuel et assure les utilisateurs de pouvoir travailler dans de meilleures conditions.

Sources :

https://www.ibm.com/fr-fr/marketplace/watson-workspace

https://help.workspace.ibm.com/hc/fr/articles/230038427-Pr%C3%A9sentation-de-Watson-Workspace

https://help.workspace.ibm.com/hc/fr/articles/229753508-Fonctionnement-des-moments

 

Nathalie Dentico

Rédactrice Web Ylneo

%d blogueurs aiment cette page :