1er conseil : Créez vous un mot de passe unique

Il est préférable d’utiliser les mots de passes de qualité, longs avec des majuscules et minuscules, chiffres et caractères spéciaux.

Exemple : XijN+18Pw%2O

Testez la sécurité de votre mot de passe : https://howsecureismypassword.net

Vous pouvez utiliser des logiciels tel que Keepass pour sauvegarder vos mots de passe en toute sécurité.

Les pirates possèdent des logiciels qui permettent de générer toutes les combinaisons. Les mots de passe tels que les dates d’anniversaire, ou le nom de votre chien sont à proscrire. 

NB : Supprimez les mots de passes que vous recevez par mail.

2ème conseil : Privilégiez les mises à jour des logiciels !

Votre système d’exploitation, vos navigateurs, antivirus, pare-feu (personnel et professionnel), doivent être à jour ! Les failles sont une porte ouverte aux hackers.

 

3ème conseil : Ne délaissez pas de votre code wifi !

La clé WEP est la moins sécurisée ! Celle-ci prend 5 min pour être décryptée alors que la clé WPA 2 nécessite une quinzaine d’heures.

Pour basculer vers le WPA 2 saisissez « 192.168.1.1 » sur la barre d’adresse de votre navigateur Internet ou accédez directement aux paramètres de votre box depuis votre compte personnel en ligne auprès de votre fournisseur d’accès.

 

4ème conseil : Sauvegardez vos données !

Depuis un disque dur externe, une clé USB ou même sur votre Cloud, il est important d’enregistrer vos fichiers régulièrement pour éviter les pertes de données suite à une attaque.

 

5ème conseil : Ne faites pas confiance aux liens !

Certains liens peuvent être malveillants ! Même si ce lien vous parait familié, prenez garde. Cette attaque est un classique ; tromper l’internaute en l’incitant à cliquer sur un lien dans votre e-mail ou une page web.

NB : Si vous avez un doute sur le lien, tapez le vous-même sur votre navigateur.

 

6ème conseil : Ne négligez pas les pièces jointes de vos e-mail

Elles peuvent contenir des codes malveillants !

Pour en savoir plus : https://www.ylneo.com/2020/03/11/quelques-conseils-pour-se-proteger-contre-les-ransomware/

 

7ème conseil : Préférez le compte Utilisateur

Un compte Administrateur a plus de possibilité qu’un compte utilisateur. En utilisant un compte Utilisateur, vous limitez le pouvoir de nuisance du hacker.

 

8ème conseil : Attention à ce que vous écrivez et où !

Ne fournissez en aucun cas vos coordonnées ou autres données sensibles sur les forums ou sur des sites ne commençant pas par https://. Ce symbole est gage d’un site web certifié et sécurisé, mais dans le doute, il vaut mieux s’abstenir.

 

9ème conseil : Favorisez les antivirus ou les pares-feu.

Le pare-feu permet de limiter un certain nombre de connexions entrantes et sortantes. Si le hacker trouve malgré tout une faille, l’antivirus peut le bloquer.

 

10ème conseil : Cet expéditeur est-il digne de confiance ?

Malheureusement, l’envoie de liens malveillants peut-être involontaire de l’expéditeur, même s’il vous est proche. Si celui-ci vous parle dans une langue étrangère, ou a l’air différent, n’ouvrez pas ses pièces jointes ou les liens de l’ e-mail.

NB : Si vous avez un doute, appelez le ou rejoignez la communauté Teams qui vous permettra d’effectuer des visio conférences ou même d’envoyer et de recevoir des fichiers en toute sécurité et en toute simplicité.

Pour en savoir plus : https://www.ylneo.com/services_manages_o365/

%d blogueurs aiment cette page :