L’année dernière, lors de sa conférence Ignite, Microsoft avait annoncé qu’il travaillerait sur une fonctionnalité qui aiderait à empêcher « les tempêtes de messagerie Répondre à tous » sur les serveurs de messagerie Office 365 Exchange. Après avoir subi deux incidents internes en 2019 et 2020 qui ont touchés plus de 52 000 employés et qui ont fini par obstruer les communications internes de l’entreprise pendant des heures, Microsoft ajoute une nouvelle protection contre les dégâts que peut provoquer l’option « Répondre à tous » dans Office 365.

Appelée « Reply All Storm Protection« , cette nouvelle fonctionnalité vise à aider les responsables informatique à détecter et à arrêter les tempêtes d’e-mails provoquées par l’option « Répondre à tous ».
Le terme fait référence aux situations où les employés utilisent l’option « Répondre à tous » dans les e-mails envoyés en masse, comme les notifications à l’échelle de l’entreprise.
Si le nombre de destinataires dans la chaîne de messagerie est important et si plusieurs employés cliquent sur le bouton « Répondre à tous », l’événement qui en résulte génère une quantité massive de trafic qui ralentit ou bloque généralement les serveurs de messagerie.

La fonctionnalité a commencé à être déployée cette semaine pour tous les utilisateurs d’Office 365 dans le monde. Dans sa forme actuelle, « Reply All Storm Protection » bloquera tous les fils de discussion avec plus de 5 000 destinataires qui ont généré plus de 10 séquences de « réponse à tous » au cours des 60 dernières minutes.
Une fois déclenchée, Exchange Online bloquera toutes les réponses dans le fil de messagerie pendant les 4 prochaines heures, aidant les serveurs à hiérarchiser les e-mails réels et à arrêter le flot de réponses.
Microsoft a déclaré qu’il continuerait également à travailler sur cette fonctionnalité, promettant d’ajouter des contrôles pour les administrateurs Exchange afin qu’ils puissent définir leurs propres limites de détection des tempêtes.

Les autres fonctionnalités prévues incluent également des rapports et des notifications en temps réel pour alerter les administrateurs d’une tempête d’e-mails en cours afin qu’ils puissent garder un œil sur l’état du serveur de messagerie en cas de ralentissements ou de plantages possibles.

%d blogueurs aiment cette page :